Artscape Wychwood Barns

Toronto (Ontario)

Catégorie d'études de cas portant sur les formes urbaines : Usage résidentiel / mixte : 50 à 150 habitants et emplois par hectare


Carte illustrant l’emplacement des Wychwood Barns d’Artscape, dont les limites sont la rue Christie, l’avenue Benson et l’avenue Wychwood. La carte montre également ce qui se trouve à un rayon de 5 minutes de marche (400 m), les circuits et arrêts des transports en commun et les pistes cyclables.

Emplacement : rue Christie, avenue Wychwood et avenue Benson

Données du projet :


Nombre de résidants et d’emplois par hectare : 98
Ratio entre le nombre d’emplois et de résidants : 1:0,4
Densité résidentielle brute : 14,4 unités/ha (5,8 unités/ac)

Superficie du terrain : 1,7 ha (4,3 ac)
Aire de bâtiment : 5 575 mètres carrés (60 000 pieds carrés)
Utilisation du terrain
Résidentiel : 26 unités d’ateliers-résidences à loyer abordable (calculé en fonction du revenu) pour des artistes
Commercial : 14 unités individuelles de studios d’artistes + 10 unités pour des organismes sans but lucratif

Parc: Wychwood Barns Park
Hauteur maximale : 2 étages 
Transport en commun : service local d’autobus et de tramway
Stationnement : aucun sur place
Date d’achèvement : Novembre 2008
Promoteur et exploitant : Artscape
Propriétaire de l’édifice : Cité de Toronto
Architecte : DTAH Architects Limited
Architecte paysagiste : The Planning Partnership

Politiques pertinentes du Plan de croissance

Politique 2.2.2.1 (d, h) :  On gérera la croissance de la population et de l’emploi en réduisant la prédominance de l’automobile par la mise en place d’utilisations mixtes, axées sur les transports en commun et accueillant aux piétons dans les villes; et en encourageant les petites et les grandes villes à devenir des collectivités complètes profitant d’une diversité d’utilisations de sol, d’un éventail varié d’emplois et de types de logement, d’espaces verts publics de grande qualité et d’un accès facile aux magasins et aux services locaux.


Politique 2.4.2 (e) : Les municipalités devront élaborer et mettre en œuvre la conservation du patrimoine culturel, y compris la conservation du patrimoine culturel et des ressources archéologiques là où faisable contre la densification des zones bâties.


Photographie d’une famille qui marche vers l’entrée principale.

L’entrée principale du site débouche sur la rue couverte.

Survol du projet

La mise en valeur du site Wychwood Barns par Artscape a permis de transformer une friche industrielle abandonnée en une installation polyvalente dotée d’un parc public, tout en créant des espaces publics ouverts de grande qualité, accessibles par les transports en commun et propices aux déplacements à pied. Les bâtiments patrimoniaux ont été préservés, mais aménagés à l’aide de nouvelles utilisations artistiques, communautaires et génératrices d’emplois, devenant des lieux de démonstration du leadership en matière de préservation de l’environnement. Ce projet primé intègre à merveille des logements abordables pour les artistes, avec une grande variété d’utilisations, à un quartier résidentiel établi, et il fonctionne à partir d’un modèle d’autosuffisance financière.

À l’origine, les bâtiments avaient été construits entre 1913 et 1921 pour accueillir cinq ateliers contigus de réparation et d’entretien des tramways de Toronto. La Toronto Transit Commission (TTC) a exploité ces installations jusqu’à leur abandon au milieu des années 1980. Ce site contaminé est resté vacant pendant près de vingt ans avant sa conversion en un centre communautaire polyvalent.

Photographie du côté est du projet Wychwood Barns d’Artscape

Cinq ateliers d’entretien des tramways ont été transformés en une installation interconnectée polyvalente. Image offerte par DTAH. Photo de Tom Arban.

Artscape, une organisation torontoise sans but lucratif, a dirigé le projet de remise en valeur et réuni les fonds nécessaires à cet effet. Artscape avait déjà acquis de l’expérience en matière de création d’espaces abordables à locataires multiples pour les milieux artistiques et culturels, souvent dans des édifices historiques dont la vocation est transformée. Artscape a établi un partenariat avec The Stop Community Food Centre, un organisme sans but lucratif qui réalise des projets dans les domaines de l’agriculture urbaine et de l’alimentation saine. Il s’agissait de transformer les ateliers d’entretien des tramways et la cour de triage pour en faire une installation polyvalente et un parc.

Photograph of the streetcar barns in 1924 showing streetcars and tracks in front of the buildings.

Atelier St. Clair, vue vers l’ouest, 10 juillet 1924. Archives de la cité de Toronto/TTC Fonds, série 71, article 3255.

Depuis son inauguration en novembre 2008, le projet Wychwood Barns d’Artscape est devenu un centre d’activités communautaires, attirant quelque 75 000 visites par année, y compris les visites répétées. Des conférences et séminaires de tout genre y sont organisés. Le marché public hebdomadaire organisé par The Stop Community Food Centre est fréquenté à l’année. Le parc environnant constitue un terrain de jeu accessible tous les mois de l’année; il renferme un parc à chiens, une fontaine à jets, un terrain de volleyball et une source d’eau pour permettre à la communauté de créer une patinoire publique en hiver.

Voici les différentes facettes du projet :

  • 26 ateliers-résidences pour artistes, 14 studios et une galerie communautaire (édifice Barn 1);
  • une « rue couverte » (Covered Street) abritant un espace pour les événements communautaires ou privés (édifice Barn 2);
  • des espaces de bureaux pour des organismes sans but lucratif et un théâtre (édifice Barn 3);
  • le The Stop Community Food Centre a aménagé une station verte (« Green Barn ») dans l’édifice Barn 4 comportant une cuisine, une serre, un jardin extérieur abrité avec un four en briques et un site de démonstration du compostage;
  • le parc Wychwood Barns de la cité de Toronto.

Contexte de la planification

La décision de transformer les ateliers de réparation des tramways en un centre communautaire polyvalent est le fruit de la participation de la collectivité depuis plusieurs années.

En 1996, la TTC avait indiqué son intention de démolir les ateliers, mais les habitants du quartier se sont opposés à ce projet par crainte que le site patrimonial ne soit vendu à des promoteurs privés. En 1998, quatre des cinq ateliers ont reçu la désignation d’immeuble patrimonial, et le titre de propriété des installations est passé de la TTC à la cité de Toronto.  

Entre la fin 2000 et le début 2001, des études parrainées par la cité de Toronto ont montré que le terrain était partiellement contaminé, mais que les cinq bâtiments avaient une structure solide et se prêtaient au réaménagement. Lors d’une rencontre avec la communauté en avril 2001, un conseiller municipal local a présenté Artscape comme étant un organisme capable de mener la remise en valeur du site de Wychwood Barns. Le conseiller et les membres de la communauté ont confié à Artscape le mandat de réaliser une étude de faisabilité en examinant la possibilité d’intégrer des ateliers-résidences, et Artscape a constitué un groupe consultatif communautaire pour surveiller le processus de consultation. Le principe du réaménagement des structures existantes en un centre communautaire et culturel a été approuvé par le conseil de la cité de Toronto en novembre 2002.

Croquis montrant le site des Wychwood Barns d’Artscape et le parc, dont les limites sont la rue Christie à l’ouest, l’avenue Benson au nord et l’avenue Wychwood à l’est. Les cinq bâtiments sont numérotés en ordre du nord au sud. L’édifice Barn 5 fait partie du parc et sert de lien entre le terrain de jeu et les terrains de volleyball de plage à l’ouest. Au sud du parc se trouvent le parc à chiens et un pré.

Plan du site des Wychwood Barns d’Artscape. Offerte par DTAH.

En 2003, la cité de Toronto a diffusé une demande de propositions (DP) concernant la location et le réaménagement des ateliers de réparation des tramways. Pour sa part, Artscape a publié une demande d’expressions d’intérêt (DEI) afin de trouver d’autres organismes intéressés à soutenir sa vision pour le site. Ayant répondu à la DEI, l’organisme The Stop Community Food Centre est devenu un partenaire de la mise en valeur et un locataire-clé. Même si la DP de la cité avait connu une large diffusion, Artscape a été l’unique soumissionnaire, et en janvier 2004, la cité de Toronto lui a attribué le contrat de location. Tout au long de la phase de conception qui a suivi, Artscape a dialogué avec les habitants du quartier et tenu des charrettes pour aider à préciser la conception et à répondre aux inquiétudes sur les impacts potentiels du projet.

Photographie de la porte avant et de l’entrée des unités ateliers-résidences des artistes.Entrées des unités ateliers-résidences dartistes le long de l’avenue Benson

Entrées des unités ateliers-résidences d'artistes le long de l’avenue Benson.

Photographie à travers l’édifice ouvert Barn 5, montrant à l’avant-plan l’espace délimité par le mur en briques du côté est, avec des jardins communautaires et des arbres à l’intérieur.

Voie piétonne à travers l’édifice Barn 5.

Photographie des fontaines à jets qui montre des enfants en train de jouer avec l’eau.

Fontaine à jets à l’entrée est.

La cité de Toronto a approuvé la modification au plan officiel et aux règlements de zonage afin de permettre d’affecter la plus grande partie du site à la création d’un parc public et d’inclure des utilisations résidentielles dans les édifices patrimoniaux réaménagés. La construction a commencé en mars 2007, et en novembre 2008, Artscape inaugurait officiellement Wychwood Barns.

Transport et transport en commun

Le projet Wychwood Barns d’Artscape et le quartier résidentiel environnant sont bien desservis par les transports en commun, y compris le tramway qui passe à deux rues au nord, sur l’avenue St. Clair Ouest, ainsi qu’un service d’autobus. Le quartier est également propice à la circulation à vélo et à pied, avec un réseau de rues bien connectées et des pistes cyclables le long de la rue Christie, qui passe devant le site.

Compte tenu de la proximité du site aux circuits d’autobus et de tramway, et de l’accent mis sur la protection de l’environnement, il n’y a aucune place de stationnement sur les lieux, mais un stationnement intérieur pour vélos est à la disposition des locataires. Les automobilistes peuvent se garer sur la rue ou dans l’un des terrains de stationnement avoisinants.  

Domaine public et schéma urbain

Deux passages au milieu du quadrilatère permettent de relier le nouveau site au quartier. L’entrée principale donne sur la rue couverte, qui sert de voie piétonne est-ouest pendant les heures d’ouverture. Les grandes portes de garage, à chaque extrémité de la rue couverte, peuvent s’ouvrir pour créer un lien continu entre l’intérieur et l’extérieur.

Une deuxième voie piétonne dans le site Barn 5, à l’extérieur, traverse tout le projet et donne sur le foyer extérieur de l’édifice Green Barn. Pour la voie piétonne et le foyer adjacent, des utilisations ont été prévues afin de contribuer à rendre les espaces extérieurs vivants et accueillants, comme le marché public hebdomadaire et, à l’occasion, une brasserie en plein air. La voie piétonne est bordée de jardins communautaires, et les colonnes de 14 pieds qui ont été préservées, ainsi que les bancs et les pignons à chaque extrémité, constituent un cadre qui ressemble à une véranda pour les piétons. Le foyer donne sur la cuisine et le café de l’édifice Green Barn, sur un jardin extérieur avec un four en briques et sur l’entrée vers l’édifice Community Barn.

Du côté nord, sur l’avenue Benson, des entrées mènent vers des ateliers-résidences dotés de patios abrités à l’avant. Les arbres récemment plantés et l’aménagement paysager le long du trottoir créent un milieu confortable et attrayant pour les piétons.

Du côté est du site, les anciens ateliers entourent partiellement l’avant-cour est et le terrain de jeu pour former un « L ». Les studios d’artistes, la rue couverte et le théâtre débouchent sur les espaces extérieurs. La galerie communautaire, offerte à la location au public, se trouve du côté est de l’édifice Studio Barn.

L’histoire des ateliers est présente dans le site, grâce aux photos historiques qui sont affichées dans la rue couverte, à la présence de machines anciennes et d’enseignes originales, et à la préservation du pavage distinctif, à l’extérieur comme à l’intérieur, qui montre où passaient les rails du tramway. Les briques d’origine et les caractéristiques patrimoniales des édifices donnent également un intérêt visuel au milieu urbain qui accueille les piétons. La cheminée emblématique du projet a été peinte de cinq bandes de couleurs différentes qui représentent les cinq édifices et permettent de mieux s’orienter dans le site.

Photographie de l’espace intérieur ouvert sur deux étages avec des perspectives sur les espaces extérieurs et des éléments patrimoniaux tels que les revêtements des murs en maçonnerie et des panneaux indicateurs récupérés dans les stations de transport en commun.

Rue couverte dans l’édifice Barn 2.

Efficacité énergétique et durabilité de l’environnement

Le projet Wychwood Barns d’Artscape est le seul site patrimonial réaménagé en Ontario à recevoir le niveau Or de la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design).

Voici un aperçu des caractéristiques de la conception qui sont favorables à la protection de l’environnement :

  • Système géothermique à circuit souterrain de chauffage et de climatisation se trouvant sous le parc
  • Système de collecte et de réutilisation des eaux pluviales, y compris un réservoir de 90 mètres cubes sous le plancher de la rue couverte
  • Éclairage et électroménagers éconergétiques et appareils sanitaires qui conservent l’eau
  • Réaménagement du site contaminé

Partenariats publics et financement

La transformation des ateliers Wychwood de la TTC pour en faire le projet Wychwood Barns d’Artscape est le résultat d’une formule de financement créative qui comprend les contributions des trois paliers de gouvernement, de donateurs privés et d’organismes de bienfaisance. Cela a permis de financer le coût de la construction, qui s’élevait à 14,3 millions de dollars.

La George Metcalf Charitable Foundation a donné plus de 500 000 $ pour l’édifice Green Barn de l’organisme The Stop Community Food Centre, démontrant sa confiance envers le projet dès le départ. Le Programme Canada-Ontario de logement abordable, une initiative fédérale-provinciale conjointe, a affecté 1,82 million de dollars au projet pour les 26 unités d’ateliers-résidences à loyer abordable. La cité de Toronto a versé une subvention de contrepartie équivalente à celles des gouvernements fédéral et provincial pour le volet du projet concernant le logement. Une autre somme, d’un million de dollars, a été versée en vertu de l’article 37 de la Loi sur l’aménagement du territoire de l’Ontario, grâce à la construction d’une tour de condominiums à l’intersection de la rue Bathurst et de l’avenue St. Clair. Le ministère de la Culture de l’Ontario a versé trois millions de dollars pour le réaménagement du site contaminé et des structures historiques.

Photographie du marché fermier extérieur qui montre des gens en train d’acheter des légumes ainsi qu’un amuseur de rue qui joue de l’accordéon.

Le marché fermier hebdomadaire du Stop Community Food Centre.

La cité de Toronto a déployé des efforts pour réduire les frais généraux et les coûts en capital associés à l’exploitation du site. À titre d’exemple, elle a accepté la responsabilité financière à l’égard de la remise en état du sol contaminé, a accordé un congé de taxes foncières et de frais et loue les bâtiments à Artscape pour le prix symbolique d’un dollar par année pendant cinquante ans. La cité de Toronto est propriétaire du parc public, dont elle assure l’entretien.

Diverses activités de financement ont également contribué à la viabilité financière du projet, parmi lesquelles la vente de billets pour le gala d’inauguration et de photographies d’artistes de renom qui montrent les structures telles qu’elles étaient avant la rénovation.

Le projet Wychwood Barns d’Artscape est fondé sur un modèle d’autosuffisance financière. Artscape est financièrement et légalement responsable des opérations et des contrats de sous-locations et de licence avec tous les locataires. Artscape est également responsable des activités de gestion des biens immobiliers et de construction de base. Les locataires de Wychwood Barns paient des loyers abordables et contribuent à la programmation des édifices et du site. D’autres recettes sont produites par la location de la rue couverte pour les événements tels que les mariages, les événements d’entreprise et les levées de fonds.

Prix

  • Prix Zero Footprint Re-skinning, finaliste, 2011
  • Prix du site contaminé, Fédération canadienne des municipalités, 2010
  • Prix Peter Stokes de réutilisation adaptative d’Architectural Conservancy of Ontario, partagé avec le conseiller Joe Mihevc, 2009
  • Prix de la remise en état durable pour l’environnement de la Canadian Association of Heritage Professionals, 2009
  • Prix de conception urbaine de Toronto, mention honorable, 2009
  • Prix du premier ministre pour l’excellence dans les arts, prix du mérite, 2009
  • Prix de l’immeuble vert canadien, SABMag, 2009
  • Prix de conception verte de la cité de Toronto, prix d’excellence, 2009
  • Prix Charter du Congress for the New Urbanism, 2009
  • Prix d’excellence en conception de l’Ordre des architectes de l’Ontario, prix du meilleur sujet, 2009
  • Prix Brownie de l’Institut urbain du Canada, 2008

 


Les présents renseignements ont été recueillis pour aider à la compréhension du Plan de croissance de la région élargie du Golden Horseshoe, 2006, lequel a été publié en vertu de la Loi de 2005 sur les zones de croissance. L’information affichée sur les illustrations et décrite dans le texte peut ne pas être exacte ou à jour, et les dimensions présentées peuvent ne pas être à l’échelle. La province de l’Ontario rejette toute responsabilité quant aux conséquences, peu importe leur nature, de toute utilisation des illustrations, des cartes ou des renseignements fournis. Pour obtenir plus d’information sur le Plan de croissance, consultez le site www.placealacroissance.ca.


Suivez-nous